top of page
Rechercher
  • SACAMP

Le Jiu Jitsu Brésillien, techniques de contrôle et soumissions au sol

Dernière mise à jour : 4 janv.

Interview d'Alexandre DABADIE professeur de Jiu Jitsu Brésilien


Nous sommes convaincus que nos expériences vécues font de nous les personnes uniques que nous sommes et influencent nos choix de vie. C’est ce qui définit chacun de nos professeurs et ce qu’ils apportent à l’identité de la Sacamp.


Notre 2ème portrait est consacré à Alex, notre professeur de Ju Jitsu Brésilien



Le Jiu Jitsu Brésilien est une forme de lutte au sol dérivée du judo. L’utilisation de techniques d’étranglements, de clés articulaires ou musculaires permet de soumettre un adversaire plus fort, plus lourd sans le blesser. Le Jiu jitsu était utilisé par les samouraïs du japon en dernier recours lorsqu’ils perdaient leurs armes. Ceux-ci ont ainsi développé un nouvel art martial basé sur le judo, avec des combats au sol limités connus sous le nom de Newaza. Par la suite, cet art est importé du Japon au Brésil par Mitsuyo Maéda vers 1920, puis développé par la famille Gracie pour être ce que nous connaissons aujourd’hui comme le Jiu Jitsu Brésilien.

Fun fact : Mel Gibson a déjà été formé au Jiu-Jitsu Brésilien par Rorion Gracie dans le cadre de sa préparation pour le film « L’arme fatale » en 1989. Regardez ICI la scène finale du film « L’arme fatale » lorsque Mel Gibson étouffe Gary

Busey avec un étranglement triangulaire. 🎬

Le savais-tu ? On appelle un pratiquant de Jiu Jitsu un Jiujitsero!


 

Alex et les arts martiaux

Avec un père passionné d’Aïkido et bercé par la filmographie de Bruce Lee et la célèbre série « Kung-Fu » avec David Carradine, Alex commence la pratique des arts martiaux par l’aïkido dès l’âge de 5 ans. A 7 ans, il décide de changer de discipline et se met au judo à la SACAMP !

Alex aime tout type de sport mais sur les conseils de son père, préfère se concentrer sur une seule discipline.

Alex estime que la pratique des arts martiaux lui a permis de forger son caractère en se dépassant mais aussi de maintenir une excellente condition physique. Il en aime l’esthétique.

Selon lui, la pratique des arts martiaux permet d’être plus patient, d’acquérir de la sagesse et d’avoir un bon contrôle de soi.

C’est aussi un bon exutoire.

Ce qu’il apprécie surtout, c’est la mixité de population que ces disciplines brassent et toutes les personnes d’horizons et d’origines différents qu’il a pu rencontrer jusqu’à aujourd’hui !


Pourquoi le JJB ?

Alex pratique le Ju Jitsu Brésilien à l’âge de 30 ans avec Akio Long. Alex avait besoin de pouvoir s’exprimer d’avantage au sol et trouve ce qui lui manquait avec le JJB.

Il devient ceinture noire 9 ans après.

Sa prise préférée est celle du triangle (étranglement avec les jambes) parce qu’elle est efficace, accessible à tous et qu’elle est facile à placer.

Parmi les personnalités du JJB, Alex est marqué par Rickson Gracie (la famille Gracie a formé les 1er maîtres de JJB et a largement contribué à développer le JJB à travers le monde).


La Compétition

Alex a participé à de nombreuses compétitions et remporté plusieurs coupes dans sa carrière. Quelques exemples : Championnat de France de FFL (Fédération Française de Lutte), Tournoi International de NE WASA, Tournoi de Grappling (NAGA), Championnat de France de Ju Jitsu Brésilien, de nombreux prix gagnés au prix de nombreuses heures d’entrainement (environ 10 à 15 heures par semaine) …

Ceci dit, cela lui a permis de voyager et partager des moments de qualité avec ses pairs.


 

Le JJB aujourd’hui ?

Le JJB fait partie de la fédération de judo.

Selon Alex, le JJB pourrait connaître un meilleur développement en France. On compte environ 30 000 licenciés mais le fait que ce ne soit pas une discipline olympique n’aide pas à son développement.

On trouve peu de cours enfants en France car les « techniques de soumission » ne sont autorisées qu’à partir de 15 ans.

Finalement, c’est encore le Brésil et les Etats-Unis qui se placent le mieux pour le JJB.

Quoiqu’il en soit, la boucle est bouclée : Alex a commencé le judo à la Sacamp et est revenu enseigner chez nous !



Propos recueillis par Nithaya

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page